Régate

13 juin 2012

1 et 2 pour Grand Soleil à la Normandy Sailing Week


Article réalisé par Monsieur Jean Philippe CAU, barreur du Grand Soleil 44 "Eleuthéra"

IRC1 :

BEELZEBUTH, le Grand Soleil 40 d’Olivier Pesci gagne devant ELEUTHERA (le GS 44 R d’Hervé Borgoltz), tous les deux prétendants pour faire partie de l’équipe française de la prochaine Commodores Cup. Ces deux équipages terminent à égalité de points avec 8 points seulement chacun .

Le vendredi débute avec 25-35 nœuds de SW obligeant le Comité à retarder puis annuler les manches du jour.

Samedi, la journée démarre plus tôt et nous permet de courir deux bananes et deux côtiers de 13 et 8 miles dans de bonnes conditions variées de 10 à 20 nœuds de SW et un clapot typique de la baie de la Seine dans ce vent. Le dimanche, changement de décor avec une banane et un côtier au pied du Cap de La Hève et un vent au SE, prévu à 15 nœuds mais qui sous une pluie battante atteindra allégrement 25-28 nœuds en rafales.

La bataille fut donc rude sur l’eau car à terre l’entente fut totale, deux équipiers du 40 ayant même pris place à bord du 44 pour l’occasion !

Il fallait 2’30 par heure de course pour que le Swan 42 batte le 44, tandis que celui-ci devait mettre au moins 3’ par heure au 40 pour espérer l’emporter.

Après la quatrième course, ELEUTHERA avait pourtant une petite avance de deux points grâce à 8 secondes de mieux sur BEELZEBUTH lors du dernier parcours du samedi. Le Swan 42 magnifiquement préparé n’arrivant pas à creuser l’écart sur le ‘’Grand’’ GS. Le ‘’petit’’ GS quant à lui légèrement désavantagé par le clapot résiduel arrive pourtant à se débarrasser en temps réel des bateaux de même taille mais de coefficient nettement plus élevé.

Dimanche : les jeux ne sont pas faits !

Une banane rafaleuse vite fait bien fait. 1-0. Un point sépare les deux protagonistes pour la dernière.

16-18 nœuds, bouée de dégagement dans le 130 à 1,5 miles, BREVITY se fait lofer par les deux GS au départ et doit revenir recouper le ligne.

Petit prés parfaitement maitrisé et un 1er bord court spiable en suivant permet au 44 de creuser l’écart, la messe est dite !!

Non ! 2 petits bords de reaching plus loin ou ELEU perd un peu de terrain et surtout un grand de bord de près ou l’écart ne grandit pas (!!) entre les deux protagonistes. A l’arrivée, 100 secondes séparent les deux bateaux en temps compensé, un des plus gros écarts entre eux pendant cette Normandy Sailing Week.

Un grand bravo aux organisateurs car ce WE fut très conviviale avec un superbe diner d’équipage à la SRH.

 

Classement des 6 premiers :

1: "Beelzebuth 3", Olivier Pesci ( / S R Perros Guirec) 8 points (Détail courses : 3,1,3,2,1,1,)

2: "Eleuthera", Jean-Philippe Cau ( / Union Nationale Pour la Course Au Large) 8 points (Détail courses : 2,2,1,1,2,2,)

3: "Brevity", Mark Devereux ( / Grande-Bretagne) 13 points (Détail courses : 2,3,2,3,3,6,)

4: "Tarka II", Guy Prest ( / Grande-Bretagne) 20 points (Détail courses : 4,5,6,4,4,3,)

5: "Nutmeg Iv", Francois Lognone ( / S N Baie de St Malo) 25 points (Détail courses : DSQj,4,4,7,5,5,)

6: "Orange Mecanix", Maxime de Mareuil ( / Union Nationale Pour la Course Au Large) 25 points (Détail courses : 5,6,5,5,6,4,)


Retourner sur la liste des actualités